top of page
  • Photo du rédacteurJelpi

L'Église axoumite : Une institution historique et spirituelle ancrée dans l'histoire de l'Afrique

L'Église axoumite, également connue sous le nom d'Église orthodoxe éthiopienne, est l'une des institutions religieuses les plus anciennes et les plus importantes en Afrique. Son histoire et son rôle dans la société éthiopienne en font un pilier de la culture et de l'identité du pays. Cet article survol l'histoire de l'Église axoumite, son importance dans l'histoire africaine et son héritage durable.


Origines et fondation de l'Église axoumite :


L'Église axoumite a été fondée au 4e siècle après J.-C. en Éthiopie, faisant d'elle l'une des premières Églises chrétiennes du monde. Selon la tradition, elle a été établie par Frumence d'Aksoum, un missionnaire syrien, et a été reconnue officiellement par l'empereur Ezana d'Aksoum.


Rôle de l'Église axoumite dans l'histoire éthiopienne :


L'Église axoumite a joué un rôle central dans l'histoire politique et culturelle de l'Éthiopie. Elle a souvent été étroitement liée aux dirigeants politiques, soutenant et influençant les décisions prises au sein du royaume. L'Église a également été un bastion de préservation de la culture et de la langue amharique.


Le christianisme éthiopien et ses spécificités :


L'Église axoumite a développé ses propres traditions et pratiques chrétiennes distinctes. Elle a adopté une liturgie en geez, une ancienne langue sémitique, et a incorporé des éléments de la tradition juive et de la culture éthiopienne dans ses rituels. Elle a également préservé des manuscrits anciens et des reliques saintes qui sont considérés comme des trésors nationaux.

Le christianisme éthiopien, tel que pratiqué par l'Église axoumite, présente certaines particularités distinctes. L'une des spécificités est l'utilisation de la liturgie en geez, une ancienne langue sémitique, dans les cérémonies et les prières. Cette langue liturgique a été préservée et continue d'être utilisée jusqu'à aujourd'hui. De plus, l'Église axoumite a développé ses propres pratiques liturgiques, qui intègrent des éléments de la tradition juive, tels que le respect du sabbat et la circoncision.


L'Église axoumite et l'impact sur l'Arabie pré-islamique :


L'Église axoumite a eu un impact significatif sur la péninsule arabique pré-islamique. Des échanges commerciaux et culturels intenses ont eu lieu entre l'Éthiopie et l'Arabie, ce qui a permis la diffusion du christianisme éthiopien dans la région. Certains royaumes arabes ont adopté le christianisme axoumite et ont contribué à son expansion en Arabie. Ainsi, l'influence de l'Église axoumite a été présente avant l'avènement de l'islam dans cette région.


L'Église axoumite et l'impact sur l'islam :


L'Église axoumite a également exercé une influence sur l'islam grâce à la puissance de l'empire axoumite de l'époque, à la fois dans sa conception et par la suite. Certains chercheurs soutiennent que l'influence du christianisme éthiopien a pu jouer un rôle dans la formation de certaines croyances et pratiques de l'islam. Par exemple, l'existence d'une communauté chrétienne solide dans la région a pu contribuer à l'adoption de certaines pratiques religieuses, telles que la prière rituelle quotidienne où encore de concepts tels que "tawheed" qui vient de "tewaheddo" en ethiopien, par les premiers musulmans. De plus, l'Église axoumite a été en contact avec les premiers califes de l'islam, et les échanges entre les deux religions ont influencé mutuellement leur développement.


Rôle dans la préservation de l'identité africaine :


L'Église axoumite a joué un rôle crucial dans la préservation de l'identité africaine en résistant à la colonisation à la fois orientale et occidentale et en maintenant une foi et une culture distinctes. Pendant les périodes de domination étrangère, notamment pendant l'occupation italienne, l'Église a été un symbole de résistance et de fierté nationale.


L'Église axoumite aujourd'hui :


De nos jours, l'Église axoumite continue de jouer un rôle important dans la vie spirituelle et sociale de l'Éthiopie. Elle compte des millions de fidèles et a étendu son influence au-delà des frontières du pays. Elle joue également un rôle diplomatique, représentant les intérêts de l'Éthiopie sur la scène internationale.


 

Sources:


En anglais:


Levine, D. N. (2011). Greater Ethiopia: The Evolution of a Multiethnic Society. University of Chicago Press.


Ce livre examine l'histoire de l'Église axoumite dans le contexte de l'évolution de la société éthiopienne, en mettant l'accent sur la diversité ethnique et religieuse de la région.


Taddesse Tamrat. (1972). Church and State in Ethiopia: 1270-1527. Clarendon Press.


Cet ouvrage explore les relations entre l'Église axoumite et l'État en Éthiopie, en mettant en lumière l'interaction entre les institutions religieuses et politiques tout au long de l'histoire du pays.


Henze, P. B. (2000). Layers of Time: A History of Ethiopia. Palgrave Macmillan.


Ce livre offre une perspective générale de l'histoire de l'Éthiopie, y compris l'importance de l'Église axoumite dans le développement du pays.


Ullendorff, E. (2002). The Ethiopians: An Introduction to Country and People. Oxford University Press.


Cet ouvrage fournit des informations sur la culture, l'histoire et la religion éthiopiennes, y compris une section consacrée à l'Église axoumite et à son rôle dans la société éthiopienne.


Munro-Hay, S. C. (1991). Aksum: An African Civilization of Late Antiquity. Edinburgh University Press.


Ce livre se concentre sur la civilisation d'Aksoum, qui abrite l'Église axoumite, en examinant son histoire, sa culture et son rôle dans la région de la Corne de l'Afrique.


Pankhurst, R. (1997). The Ethiopian Orthodox Tawahedo Church. In C. M. C. Platt, H. G. Marcus, & T. Salmon (Eds.), The Ethiopian Church: Historical Notes on the Church and the Ethiopian Society (pp. 18-32). Addis Ababa: Ethiopian Orthodox Tawahedo Church.


En français:


Taffara Deguefé. (1992). L'Éthiopie et l'Église éthiopienne. Éditions L'Harmattan.


Ce livre aborde l'histoire et le rôle de l'Église axoumite en Éthiopie, en se concentrant sur sa relation avec la société éthiopienne et son influence dans le pays.


Abba Libanos. (2009). L'Église éthiopienne orthodoxe : Histoire, doctrine, spiritualité. Éditions L'Harmattan.


Cet ouvrage offre une vue d'ensemble de l'Église axoumite, de son histoire, de ses croyances et de sa spiritualité, en se concentrant sur l'Église éthiopienne orthodoxe.


Henze, P. B. (2005). L'Éthiopie : La résurrection d'une nation. Éditions L'Harmattan.


Ce livre explore l'histoire de l'Éthiopie, en mettant en évidence l'importance de l'Église axoumite et de la religion dans la formation de la nation éthiopienne.


Kifiye Tadesse. (2005). L'Éthiopie : Histoire, société, culture. Éditions L'Harmattan.


Cet ouvrage fournit un aperçu global de l'histoire, de la société et de la culture éthiopiennes, en incluant des informations sur l'Église axoumite et son rôle dans la société éthiopienne.


Rubenson, S. (1999). Église orthodoxe tewahedo éthiopienne. In M. N. Desplanches, F. de Vaulx, & J. Galtier (Eds.), Les religions du monde : Encyclopédie de la géographie religieuse (pp. 159-168). Éditions L'Harmattan.


Cet article fournit une présentation concise de l'Église éthiopienne orthodoxe, en abordant ses origines, ses pratiques et son rôle dans la société éthiopienne.


17 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page